Collecte du mois de mai 2012 du Livret A


Rarement au cours de son histoire, le Livret A a autant représenté l’épargne. En effet, la collecte du mois de mai 2012 du Livret A s’avère positive, avec des dépôts dépassant de 730 millions d’euros les retraits. Ce montant reste toutefois équivalent à celui de la même période de l’année dernière, qui était de 720 millions. La collecte cumulée du Livret A depuis le début de l’année est de 10,42 milliards d’euros, pour un encours de 227,3 milliards.

On peut toutefois s’étonner qu’il n’y ait pas eu de dépôts supplémentaires. En effet, le Président de la République nouvellement élu avait rapidement confirmé son grand intérêt pour le logement social qu’il souhaitait favoriser au travers du Livret A. En doublant le plafond du Livret A, le faisant passer à 30.600 €, François Hollande espère attirer 15 à 20 milliards d’euros de dépôts supplémentaires permettant d’augmenter le volume de logements sociaux construits. L’ambition du nouveau gouvernement est de construire 150.000 logements par an, contre 120.000 logements un an plus tôt.

Le lien entre Livret A et le logement social n’est pas connu de tous. Or, une partie des fonds déposés dans le réseau bancaire sur les Livrets A est centralisé dans un Fonds d’Epargne géré par la Caisse des Dépôts. Celle-ci a pour mission de prêter les sommes collectées aux organismes chargés du logement social à des taux préférentiels. Une partie de ces fonds est aussi utilisée pour les faire fructifier sur les marchés financiers, et d’en augmenter le rendement pour réduire les coûts des prêts. Rappelons aussi que les prêts faits dans le cadre du logement social se font sur le très long terme, habituellement sur 40 ans, alors que le Livret A reste un livret d’épargne liquide, les sommes étant toujours disponibles. Il convient donc de conserver une partie des fonds liquides pour assurer le bon fonctionnement du système.

Notons enfin que les banques s’inquiètent de cette orientation. En effet, celle-ci implique que des épargnants préféreront peut-être le Livret A, défiscalisé, à leurs propres solutions d’épargne, fiscalisée, elle, mais sur laquelle elles ont une plus grande marge. Les assureurs s’en inquiètent aussi, craignant de voir l’assurance-vie, à savoir l’assurance préférée des Français à long terme, abandonnée au profit du Livret A. L’assurance-vie connaît en effet déjà des difficultés à conserver ou renouveler ses clients, malgré un rendement toujours intéressant, mais non garanti, fiscalisé et non liquide.

Plus d’informations sur le site Livret A Epargne.

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Collecte du mois de mai 2012 du Livret A, 5.0 out of 5 based on 1 rating


coded by nessus

Les commentaires sont fermés.